Président Fondateur

Biographie de Maître Georges RAD

Français, d’origine Libanaise, Maître Georges RAD est né le 24 mai 1958 à Dakar au Sénégal.

Sa passion pour les arts martiaux débuta à l’âge de 12 ans à la suite de la visualisation du film « Le bon et le méchant « : un fugitif chinois face au redoutable japonais Tanaka. C’est à la fin de ce film, lors d’une scène de combat opposant un tunkuwa à un saï que Maître Georges RAD eut un déclic.

Très motivé par cette première découverte, il décida de s’inscrire dans un dojo. Il se heurta alors au refus catégorique de son père qui estimait à cette époque que le sport ne faisait pas vivre.

Très déçu et n’ayant que peu d’argent de poche, il lui fallait à tout prix quelques armes de kobudo, dont un saï, un nunchaku, un tunkuwa et un bô pour travailler seul.

Il utilisa tout d’abord un manche à balai pour le bô.

D’autre part, ses parents possédaient un fauteuil d’art dont l’armature était en fer, alors, un jour, pendant leur absence, il coupa deux pieds du fauteuil et les transforma pour en faire des saïs *.

Enfin, pour les tunkuwas et les nunchakus, il utilisa des morceaux de bois qu’il allait récupérer dans les poubelles des menuiseries après leur fermeture.

Avec l’aide de sa mère, il confectionna un tatami de 5m² en utilisant une bâche de récupération militaire, qu’il remplit de sciure de bois. Maître Georges RAD était alors prêt pour s’entraîner ! Il s’exerçait jour et nuit.

A sa majorité (18 ans), il franchit pour la première fois les portes d’un dojo de karaté de style Shotokan qui s’appelait l’USTD de Dakar. Dès les premiers cours, il reçu de son professeur, monsieur Tony de OLIVEIRA, l’autorisation de sauter deux ceintures et de porter la ceinture verte car il était doué et doté de capacités techniques supérieures aux autres.

L’année suivante, M. de OLIVEIRA adopta le karaté de style Wado-Ryu sous l’impulsion de maître Hiroo MOCHIZUKI.

En 1978 (20 ans), Maître Georges RAD rentra en France pour effectuer son service militaire.

Maître RAD était basé au sein du 403 ème régiment d’artillerie à Chaumont dans la Haute Marne.

C’est à cette époque que monsieur Jean DESFONT*, alors président de l’Académie Internationale des Arts Martiaux Japonais en France présenta Maître RAD à un expert d’Okinawa, Maître Kenyu CHINEN. Plus d’infos sur son école www.oshukai.fr

Maître Kenyu CHINEN était le représentant pour l’Europe en Kobudo d’Okinawa de l’école de maître Shinpo MATAYOSHI et en Karaté Shorin-Ryu d’Okinawa de l’école de maître Shugoro NAKAZATO. A cet instant, Maître RAD guidé par sa passion, comprit qu’il avait là l’opportunité de concrétiser son but, à savoir devenir un expert en arts martiaux.

Maître RAD est alors l’élève de Maître CHINEN en karaté Shorin-Ryu d’Okinawa et en Kobudo d’Okinawa. Il devient ensuite son 1er assistant pendant 10 ans, de 1978 à 1988. Durant cette période, il a aussi travaillé avec un autre expert d’Okinawa, Maître Zeneï OSHIRO (Plus d’infos sur son école www.ogse.eu), qui devint le directeur technique adjoint auprès de Maître CHINEN.

Maître RAD était président pendant une année de l’école que Maître CHINEN avait fondée.

Le 1er janvier 1987, Maître CHINEN nomma Maître RAD directeur technique de son école, délégué pour le continent africain (Photos : interview émission 20h00, DTN Karaté du Sénégal Maître Fernand NUNES et stage national kobudo).

Après avoir quitté ces deux premiers experts, Maître RAD a travaillé avec un troisième expert d’Okinawa, Maître Seïsuke ADANYA, en Kobudo d’Okinawa et en Karaté Shorin-Ryu d’Okinawa, de 1988 à 1991. Plus d’infos sur son école www.nipponbudoclub.com

En septembre 1987, à la demande de monsieur Jean DESFONT – qui occupait également le siège de président du Levallois Sporting Club*, section Karaté et Kobudo – Maître RAD fut affecté aux postes de secrétaire général et de professeur de Kobudo de cette section.

En septembre 1988, Maître RAD accéda à la présidence et à la fonction de directeur technique de ce club suite à la démission de monsieur DESFONT pour raison de santé ; ce dernier décéda en octobre 1994 à l’âge de 68 ans.

En décembre 1989, Maître RAD fonda l’Ecole Internationale de Kobudo d’Okinawa – E.I.K.O. – dont il est le Président Fondateur et Directeur Technique.

En janvier 1992, Maître RAD occupait en tant que Président et Directeur Technique du Levallois Sporting Club, section karaté, la salle Valéra de 240 m2 en parquet et qui faisait partie du nouveau Palais des Sports Marcel Cerdan, qui fut inauguré à cette période, par le député Maire de Levallois-Perret, Monsieur Patrick Balkany, ainsi que par Madame Isabelle Balkany et Monsieur Jean-Pierre Bastide.
Maître RAD donnait donc tous ses cours collectifs de cette section karaté du LSC, en karaté shorin-ryu d’Okinawa, en kobudo d’Okinawa et en self défense dans cette magnifique salle.

Inauguration Marcel Cerdan Janvier 1992 - Patrick Balkany

Inauguration Marcel Cerdan Janvier 1992 - Isabelle Balkany

Inauguration Marcel Cerdan Janvier 1992 - Jean-Pierre Bastide

En Septembre 1995, Maître RAD démissionne du poste de président du Levallois Sporting Club, il n’y exerce alors que la fonction de directeur technique en Kobudo d’Okinawa et en karaté Shorin-Ryu d’Okinawa.

En octobre 1995, Maître RAD est nommé au poste de directeur technique national de l’Académie Française de Tonfa*.

C’est un organisme qui avait pour but de développer les techniques d’utilisation du tonfa  » police  » en self-défense pour tous les corps de métier en rapport avec la sécurité publique ou privée. A la demande du président, Maître RAD avait crée un programme dont il avait le monopole et spécialement adapté aux objectifs que s’était fixés cette Académie.

Durant ses fonctions jusqu’en décembre 1997, date à laquelle il démissionne de cette Académie, Maître RAD a formé des instructeurs de corps de métiers différents, à savoir :

1- Les agents de sécurité du métro
2- Les agents de la sécurité privée
3- Les policiers municipaux
4- Les policiers de la brigade anti-criminelle de nuit (BAC)
5- Les policiers de la compagnie départementale d’intervention de nuit (CDI)

Suite au départ de Maître RAD, l’Académie Française de Tonfa ferma ses portes en janvier 1998.

En 1995, deux films sur le Kobudo d’Okinawa*, produits par Maître RAD, également auteur, scénariste, interprète et réalisateur :

 Volume 1 : le Bô               Volume 2 : le Nunchaku

Maître RAD a reçu de la part de Maître GAKIYA (successeur officiel du KODOKAN) le livre qui rend hommage à Maître Shinpo MATAYOSHI*, décédé en 1997. Il fut très touché de voir que Maître MATAYOSHI rendit un hommage à sa carrière et à E.I.K.O. en immortalisant une photo d’eux dans la première partie du livre (sa biographie personnelle).

De décembre 1998 à Octobre 2000, Maître RAD a suivi l’enseignement en Karaté Shorin-Ryu d’Okinawa de Maître Katsuya MIYAHIRA, 10ème Dan descendant direct des Maîtres CHIBANA et MOTOBU à travers son représentant français officiel en France depuis 1999, Maître Dick KEVORK. Plus d’infos sur son école www.shorinryufrance.fr

Le 19 décembre 2006, Maître RAD reçu la Médaille de Bronze du Ministère de la Jeunesse et des Sports, par le Député Maire de Levallois-Perret, Monsieur Patrick BALKANY.

Vidéo de la Médaille de Bronze du Ministère de la Jeunesse et des Sports de Maître Georges RAD

 

En septembre 2009, Maître RAD quitta la direction technique de la section karaté, kobudo et self-défense du Levallois Sporting Club, après 22 années de bons et loyaux services, pour s’occuper de ses futurs projets perso et professionnels…

Depuis septembre 2009, Maître RAD se consacre en partie à son fils adulte handicapé mental de 35 ans et s’occupe en parallèle, via son auto entreprise « ICIJOMASS l’ennemi du stress »,

D’une part, en tant que masseur bien-être professionnel, aux massages bien-être du monde à domicile et en entreprise (Sur table de massage, chaise ergonomique et futon/tatami au sol).

Et d’autre part, en tant que coach sportif aux arts-martiaux (Cours collectifs de self-défense, gym énergie, karaté shorin-ryu d’Okinawa, kobudo d’Okinawa et divers stages…)

www.icijomass.com

G RAD (Carte de Visite ICIJOMASS Recto-Verso)

G RAD (Pub Icijomass Mai 2018)

G RAD (Pub Icijomass Septembre 2018)

Enfin, parallèlement à son travail professionnel du bien-être, Maître RAD, s’occupe aussi du développement de son école d’arts martiaux EIKO, en tant que Président Fondateur et directeur technique international, à titre bénévole, concernant, entres autres…, la direction de l’école, les stages d’arts martiaux, la formation des professeurs, etc…

Bureau EIKO

Bureau EIKO (2)